Fachos de gauche

Fachos de gauche

Fachos de gauche

Dans toute la folie qui anime notre société dernièrement avec les Hyènes en jupons et Dis son nom, il nous apparaît censé et à point nommé de partager avec vous ce texte d’Yves Boisvert paru dans le journal La Presse… en 2014! Il est tout à fait d’actualité et a le grand mérite de poser les bonnes questions face à ce qui nous semble une dérive démocratique dangereuse qui nous guette tous…

Oh, la jolie «justice transformatrice» ! Plus besoin de s'astreindre à la mécanique de la plainte, avec ses vérifications, ses délais, ses incertitudes: vous condamnez votre «agresseur» sur les réseaux sociaux. Tout le monde voit le coupable. Vite, efficace, public, gratuit, pas de questions, pas d'appels: coupable!... Suivez le lien ICI!